ActualitésDécorer

Comment peindre un mur intérieur ?

Repeindre un mur ou plusieurs murs permets souvent de changer complètement l’atmosphère d’une pièce, avec un nombre quasiment infini de possibilités de couleur la peinture est bien souvent l’élément majeur d’un rafraichissement ou d’un relooking. 

Peindre un mur ça a l’air tout bête et beaucoup d’entre nous l’on déjà fait. Cependant, on peut vite être déçu du résultat ou se compliquer la tâche et perdre énormément de temps. C’est pourquoi nous allons ici redétailler les étapes à suivre pour peindre un mur comme un expert : 

La préparation du matériel et du support

La première étape va déterminer tout le reste de votre chantier. Assurez vous en priorité d’avoir assez de peinture et tous les outils nécessaires :

  • Rouleau, pinceau et/ou patte de lapin. 
  • Bac à peinture ou camion. 
  • Scotch de masquage, bâche de protection. 
  • Enduit de rebouchage si nécessaire.

Ici, nous utiliserons une peinture naturelle de la marque AURO n°321.

Peinture respirante AURO n°321

La peinture AURO n°321 blanche sans émissions et sans COV vous permet de peindre naturellement votre habitat intérieur

Il est temps de préparer le support, une fois que le matériel est vérifié, les meubles déplacés, le sol protégé et le scotch de masquage appliqué.

Le support doit bien évidemment être propre et sain. Le traitement en amont des fissures, trous et autres aspérités avec un enduit est essentiel pour obtenir un bon résultat. Vous pouvez également lessiver votre mur pour enlever les éventuelles poussières. Une fois que le mur est totalement plan on peut y appliquer la sous-couche. 

Pourquoi appliquer une sous-couche peinture ? 

L’application d’une sous-couche n’est pas indispensable dans tous les cas mais reste fortement conseillée. La sous-couche aura en effet plusieurs bienfaits non négligeables : 

  • Rendre le support homogène et ainsi optimiser le rendu de la nouvelle peinture.
  • Bloque le support et réduit la consommation de peinture.
  • Facilite la mise en œuvre de la peinture grâce à une plus forte adhérence au support. 

On peut, dans de nombreux cas, se passer d’appliquer une sous-couche. Lorsque l’on sacrifie la sous-couche on doit le plus souvent mettre une troisième couche de peinture, ce qui n’est pas forcément la meilleure solution économiquement. 

Application de la peinture sur un mur : 

Rentrons dans le vif du sujet ! Constituée de trois étapes, voici comment appliquer la peinture à proprement parlé :

  • Peindre les coins, les bords et les endroits difficile d’accès (rechampir)
  • Appliquer une première couche. 
  • Appliquer une seconde couche. 

La première chose à faire c’est le rechampi, peindre les contours des prises électriques, les coins des murs et les endroits difficiles d’accès.

Une fois le rechampi bien réalisé vous pouvez appliquer la première couche au rouleau. Ne cherchez pas à tirer la peinture au maximum, la consommation de peinture sera la plupart du temps plus importante lors de l’application de la 1ère couche que pour la 2ème couche. Effectuez des mouvements verticaux avec le rouleau.

Respectez bien le temps de séchage avant l’application de la deuxième couche. Indiqué sur le pot, celui-ci varie en fonction de la peinture utilisée. Un fois la première couche sèche vous pouvez effectuer un nouveau rechampi sans trop charger en peinture. 

De la même manière que la première couche, la deuxième peut être appliquée au rouleau. Un petit conseil, ne lavez pas votre rouleau entre les deux couches. En effet, vous pouvez l’emballer dans un sachet plastique hermétique ou du film plastique alimentaire, il en ressortira comme vous l’avez laissé, en parfait état d’utilisation. 

Nettoyage de fin de chantier : 

Une fois la peinture est appliquée et que vous pensez ne pas avoir besoin d’appliquer de troisième couche, vous pouvez enlever le scotch de masquage et nettoyer vos outils. Soyez délicat pour ne pas faire de poussière qui pourrait se coller sur la peinture fraîche. 

Pensez à bien fermer le pot de peinture s’il y a un reste, ainsi vous pourrez ainsi le réutiliser plus tard. Aérez bien la pièce après avoir peint, et, évidemment attendre que la peinture soit sèche avant de poser quelque chose contre ou sur le mur. 

Voilà vous avez désormais eu la petite piqure de rappel qui vous permettra de peindre un mur efficacement et obtenir un résultat digne d’un professionnel. 

Nous serions heureux de savoir ce que vous en pensez.

Laisser un commentaire

1 × un =

Menu