Propriétés et caractéristiques du liège

Utilisé depuis l’antiquité, le liège a des propriétés exceptionnelles : très bon isolant thermique, avec une inertie et un déphasage thermique important, excellent isolant phonique, souple, étanche, perspirant, régulateur d’humidité, imputrescible, stable dans le temps. Et surtout, c’est une belle matière ! Il ne faut pas hésiter à le laisser apparent, que ce soit sous forme de parquet, de dalles murales, de tapisseries, mais aussi tout simplement de plaques isolantes.

L’isolation liège est d’une longévité hors norme. Sur ce terrain-là, il dépasse tous les isolants bio-sourcés qui existent sur le marché. On peut estimer sa longévité à plusieurs centaines d’années ! L’isolation en liège est la seule qui résiste totalement à l’eau, même en immersion, ainsi qu’au gel, c’est pourquoi on l’utilise aussi bien en extérieur sur façade qu’en intérieur, par exemple dans une salle de bain. Il n’est pas attaqué par les rongeurs, ni les insectes. Il ne s’enflamme jamais : en cas d’incendie, il noircit et dégage de la fumée.

Le liège est également connu pour sa résistance à la pression. C’est-à-dire qu’il peut supporter sans effort des objets lourds, pour ensuite, grâce à son élasticité, retrouver sa forme d’origine. En outre, le liège est antistatique, ce qui réduit visiblement la quantité de poussières dans la maison. C’est là un grand avantage pour les personnes asthmatiques et allergiques à la poussière.

Le liège, ses forces et faiblesses