Isoler

Quelles sont les différences entre le liège naturel et le liège expansé ?

Les différences entre liège naturel et liège expansé

Dans cet article, vous trouverez les grandes différences entre le liège naturel et expansé.

Comparatif entre liège naturel et liège expansé

Plaque de liège naturel
Plaque de liège expansé
Plaques de liège
naturel
Plaques de liège
expansé
Les + du produitExcellent isolant acoustique
Haute densité

100% naturel
Excellent isolant thermique
Possibilité d’isolation intérieure et extérieure
Hydrofuge

Isolation phonique

Isolation phonique moyenne avec une réduction de 27 décibels. Réduit le son et les bruits d’impact.


Le liège naturel est plus efficace pour ce type d’isolation.


Isolation thermique

Lambda : 0.042 W/m°C

Lambda : 0.040 W/m°C. Forte inertie thermique


Compatible pour une isolation extérieure


Non

Oui

Procédé de fabrication

Concassage de l’écorce de chêne-liège

Surchauffage du liège à la vapeur d’eau, qui s’expand et se soude en bloc

SupportsPlafonds, sous-planchers, murs, murs, cloisons, chapes…Chapes, cloisons, planchers, combles, toitures et façades…

Finition du produit

Avant enduit ou peinture : application d’un primaire tel que le AURO n°117

Avant enduit ou peinture : application d’un primaire tel que le AURO n°117


Densité

180 kg/m3 +/- 10%

140 kg/m3 +/- 10%

Méthode d’application


Pose flottante ou pose collée

Pose flottante ou pose collée

Résistance aux charges

> 5 tonnes au m². Convient sous chape

> 3 tonnes au m². Convient sous chape

Résistance
au feu

Classe E

Classe M2

D’où provient le liège ?

Tout d’abord, le liège provient d’un arbre à feuilles appelé le Chêne-Liège. Le liège est issu de l’écorce de ce dernier. D’ailleurs, c’est un produit qui a une faible densité et est un bon isolant thermique mais aussi acoustique et vibratoire. Résistant grâce à la subérine contenue dans le liège, ceci lui permet d’imprégner les cellules. Pour l’isolation, on dénombre deux types de liège, le naturel, et l’expansé. Ils vous permettront d’obtenir un excellent confort acoustique et thermique. Sous différentes solutions, il vous permettra d’éliminer les déperditions de chaleur ainsi que les ponts thermiques.

Les différences entre le liège naturel et le liège expansé

• Obtenu grâce à un procédé naturel, le liège expansé s’obtient grâce au surchauffage du liège à la vapeur d’eau. Grâce à ce procédé naturel, il s’expand et se soude naturellement en bloc compact. Le liège naturel, lui, est issu du concassage de l’écorce chêne-liège. Il ne peut en aucun cas être utilisé pour une isolation extérieure, contrairement à l’expansé.

• Dans tous les cas, les deux produits nécessitent avant enduit, le passage d’un primaire afin d’éviter les remontées taniques. Le tanin est une susbtance végétale contenue dans le bois. C’est pourquoi, au contact de l’humidité, le tanin remonte à la surface et fait apparaître des petites taches marrons en transparence sur votre peinture ou votre enduit. Afin d’éviter ce côté disgracieux, il faut donc appliquer un primaire qui bloquera ces remontées.

• Le naturel est plus adéquat pour l’isolation phonique, tandis que l’expansé est plus performant pour une isolation thermique.


Le liège naturel

Il est issu du concassage de l’écorce du chêne-liège et est aggloméré en plaque ou en rouleau mais également en vrac (granulat). Celui-ci servira principalement pour une isolation phonique, que ce soit les bruits aériens ou bruits d impact.

Les plaques de liège naturel sont le plus souvent employées en sous-couche sous un parquet flottant, en mural ou au plafond (quand l’épaisseur le permet). C’est pourquoi elles permettent une correction de résonance et une correction acoustique. L’épaisseur des plaques va de 10 à 60mm, selon les besoins.

Vous pouvez en finition, les peindre ou les enduire. Attention ! Afin d’éviter les remontées taniques, il est indispensable de passer 2 à 3 couches de primaire tel que le AURO n°117.

Le liège expansé

Le panneaux d’expansé ont une fonction purement thermique et se décline également en vrac. En panneaux, sa vocation première est l’isolation extérieure en façade. Il vous offrira des résultats exceptionnels pour les soubassements et les caves, du fait de son imputrescibilité. Tout comme les plaques de liège naturel, la finition en enduit devra tout d’abord subir le même traitement anti remontées taniques. Vous pourrez ensuite le crépir ou l’enduire en veillant à mettre en place un treillis de façade adéquat. Il trouvera également sa place sous une dalle béton en isolation de chape (à condition de respecter une épaisseur minimale de 4cm de béton).


Les alternatives en liège

Les rouleaux en liège naturel

D’autre part, il existe également les rouleaux de liège, sous différentes déclinaisons. Les rouleaux sont destinés à une utilisation sous parquet en tant que sous-couche et peuvent être employés sous un plancher chauffant hydraulique mais pas électrique. (Veillez à demander à l’avis du fournisseur de plancher chauffant.). Les rouleaux peuvent être mis en pose flottante ou collée, en fonction du type de parquet. Il se collera avec la même colle que celle employée pour le parquet.

Les rouleaux en liège et caoutchouc

Il existe aussi des rouleaux composés d’un mélange de liège et de caoutchouc naturel beaucoup plus performant sur le point thermique et ayant la capacité de recevoir une finition en carrelage.Néanmoins, il est impératif d’avoir un support béton pour prétendre à ce type d’utilisation.

Le liège en vrac

Il existe le liège naturel en vrac, à déverser à même le sol ou insufflé dans des cloisons. De surcroît, vous pouvez aussi le mélanger à de la chaux comme enduit ou en projeté (diasen par exemple). Celui-ci servira en tant qu’isolant pour surfaces métalliques comme les bacs aciers ou bien dans un van pour un aménagement de véhicule, ce qui permettra en plus une bonne régulation de condensation.

En vrac, l’expansé retrouve à peu de chose près les mêmes domaines d’utilisation que le naturel. Néanmoins, il peut être employé pour la conception de béton allégé. 

Les dalles murales en liège

Les dalles de liège sont à placer en murale à des fins décoratives (tableau) ou en sous-couche.

Les bandes résilientes

Finalement, vous trouverez également des rouleaux sous forme de bandes résilientes. Placées entre solives et plancher, afin d’obtenir une désolidarisation des deux masses pleines. De plus, elles peuvent servir à accueillir les montants de placo par exemple, ou bien en charpente.

Nous serions heureux de savoir ce que vous en pensez.

Laisser un commentaire

un × 3 =

Menu